Archive pour janvier 2012

L’Automobile Club et Euro NCAP dévoilent le palmarès des voitures les plus sûres de 2011

Catégories : Non classé

31 janvier 2012 - 17:35 - Laure Kempf Aucun commentaire

Audi Q3, Chevrolet Aveo, Ford Focus, Mercedes Classe B et Volvo V60 : Voitures les plus sûres en matière de sécurité routière.

L’Automobile Club Association (ACA) publie les résultats des crash-tests Euro NCAP réalisés en 2011 sur 53 nouveaux modèles de véhicules, dont les premières voitures électriques disponibles sur le marché européen.

Répartis en 5 catégories, les véhicules ont été évalués et testés selon 4 grands critères de sécurité (protection des adultes, protection des enfants, protection des piétons et systèmes de sécurité embarqués de type ESC/ESP) et ont ainsi obtenu des notes allant de 0 à 5 étoiles.

Les voitures les plus sûres de 2011 par catégories sont :
- 4×4 compact : Audi Q3
- Petite citadine : Chevrolet Aveo
- Petite familiale : Ford Focus
- Monospace compact : Mercedes Classe B
- Break familial : Volvo V60

Seule ombre au tableau, le Dacia Duster qui n’a pas obtenu les 5 étoiles de rigueur avec seulement 3 étoiles sur 5.

Véritable référence en matière de sécurité pour les automobilistes, les tests Euro NCAP permettent de réelles avancées en terme de sécurité et incitent les constructeurs à innover en permanence dans ce domaine.

Retrouvez tous nos tests Euro NCAP sur www.automobile-club.org.

Rétromobile 2012

Catégories : Manifestations / Evènements autos

30 janvier 2012 - 11:38 - Laure Kempf Aucun commentaire

Du 1er au 5 février, Parc des expositions de la Porte de Versailles, Paris (75)

Ce qui fait le succès de ce salon de la voiture ancienne, c’est la richesse de ses expositions, ses animations inédites, la variété de ses exposants et sa vente aux enchères. Véritable musée vivant, le salon retrace l’histoire de l’automobile et présente le patrimoine
ancien entretenu avec passion par les constructeurs, par les clubs des marques et les fédérations. Rétromobile accueille également des artisans spécialisés, des vendeurs d’auto, moto, de pièces détachées ou de modèles réduits et une section “art automobile”.

Au programme de cette 37e édition : l’exposition du “Mullin Automotive Museum” qui envoie pour la première fois en Europe dix voitures françaises exceptionnelles habillées par des carrossiers français ; le moteur Duvant, ce monstre de 38 T qui fera entendre ses 330 l de cylindrées aux visiteurs ; les constructeurs sans patente révèlent l’histoire de leur rêve devenu réalité ; les véhicules amphibies aussi à l’aise sur la route que dans l’eau ; de la route à la piste, les Youngtimers montreront leur savoir-faire avec les groupes B ; venez souffler les bougies des 50 ans de la mythique GTO, de l’Alpine, de la MGB, des 40 ans de la Renault 5 et de la Honda Civic, etc.

Aussi, la Fondation Berliet expose une pièce rare de sa collection : un véhicule Saurer type 1 CRD de 1936, récemment réhabilité avec le soutien de la Fondation du Patrimoine, le concours de Motul et grâce à la qualité du travail des acteurs de sa restauration (hall 2/2 – stand J37).

Autant de raisons de ne manquer sous aucun prétexte ce temple dédié aux rêves et à la passion.

Plus d’informations : www.retromobile.fr

Nouvelle campagne de la Sécurité Routière

Catégories : Infos Sécurité Routière

25 janvier 2012 - 16:23 - Laure Kempf 1 commentaire

La Sécurité a lancé samedi 21 janvier une nouvelle campagne choc « Tant qu’il y aura des morts…il nous faudra agir pour une route plus sûre». Filmé en noir et blanc, mêlant images réelles d’accident de la route et images de fiction, le nouveau film de la Sécurité routière, montre la réalité de ces vies qui basculent.

Pendant 45 secondes, des scènes poignantes se succèdent soutenues par une voix off, celle de notre conscience, qui dresse un constat frontal et sans appel : « Tant que nous commettrons des infractions, il y aura des morts ».

Ainsi les scènes d’accident montrées à l’écran proviennent toutes d’une négligence : abus d’alcool, dépassement de vitesse, usage inapproprié du téléphone au volant, non respect des autres usagers…

En complément du film, la Sécurité routière propose un espace participatif sur ce nouveau site. Dans cette nouvelle fenêtre, la parole sera donnée aux internautes et tout particulièrement à ceux qui ont été victimes de la route. Le dialogue sera ouvert sur tous les thèmes (abus d’alcool, dépassement de vitesse, usage du téléphone au volant et conduite en état de fatigue).

Par ailleurs, dans une rubrique baptisée « Lu sur le web », les internautes retrouveront des prises de parole sur la sécurité routière cueillies sur le web et choisies pour leur pertinence.

Volswagen Up : anti Twingo

Catégories : Essais / Nouveautés automobiles

23 janvier 2012 - 07:31 - Laure Kempf Aucun commentaire

Alors que la Renault Twingo est sur le point de s’offrir un lifting qui, espérons-le, lui permettra de mieux exister, Volkswagen lance de grosses hostilités avec la Up. Une citadine parfaitement conçue et qui ne manque pas d’arguments.

Le Groupe Volkswagen est peut-être, à l’heure où vous nous lisez, le numéro 1 mondial devant General Motors ou encore Toyota. Avec ses nombreuses marques (VW, Audi, Skoda, Seat, Bentley, Lamborghini, Bugatti et Porsche), le groupe entend multiplier sa présence sur tous les segments automobiles.
L’idée étant d’être présent partout afin d’être numéro 1 mondial d’ici à 2018. Mais d’après plusieurs études récentes, le groupe VW devrait déjà finir premier pour 2011 (il devrait toutefois rendre le titre à Toyota en 2012). Un beau challenge surtout quand on sait que sa rentabilité est près de 6 fois supérieure à celle de Renault. La Up fait partie de ce plan de multiplication des segments. A peine dévoilée dans sa version définitive au dernier salon de Francfort, Skoda et Seat dévoilaient respectivement les Citygo et Mii, les deux cousines totalement clonées de la Up. Pour le style, même s’il ne faut pas s’attendre à l’originalité d’une Fiat 500, la Up avance beaucoup plus de charme que la Fox (qu’elle vient remplacer). Un style qui fait d’ailleurs penser à une petite Polo, mais avec une face avant un peu plus ronde.

Une fois à l’intérieur, il faut compter sur un habitacle assez réduit mais parfaitement proportionné pour 4 personnes. Un volume qui conviendra à des ados à l’arrière pour un coffre qui fait office de record sur la catégorie des petites citadines, soit 251 litres. Côté ambiance, on assiste à une présentation assez minimaliste, mais une couleur de planche de bord et des sièges que l’on peut personnaliser à la commande (à la manière d’une Fiat 500). L’ensemble est d’ailleurs bien équipé avec notamment un écran couleur très bien pensé permettant de commander les différentes fonctions de GPS et d’ordinateur de bord. Du reste, la version intermédiaire High Up est très correctement équipée (climatisation, chromes intérieur et extérieur, vitres et rétroviseurs électriques, chaîne Hi-Fi 6 HP et inserts en cuir). Côté motorisations, la Up sera disponible avec 4 possibilités. Deux moteurs diesel 1,0 litre de 60 et 75 ch et deux blocs essence 1,0 litre de 60 et 75 ch. En optant pour le moteur essence d’entrée en matière, mieux vaut bien entendu ne pas compter sur un foudre de guerre. Toujours est-il que le 3 cylindres de Volkswagen offre de bonnes prestations. Essentiellement urbaine, la Up se révèle très à son aise dans les petites ruelles et ses 3,54 mètres pourront facilement trouver leur place dans nos parkings définitivement trop petits face au marché auto – mobile.

Toujours est-il que malgré ses aptitudes très urbaines, le Up se sentira très à son aise sur petites routes. Enfin côté tarif, pas de miracle. Une entrée de gamme assez dépouillée vendue 9 490 euros, une version intermédiaire qui s’échange contre un chèque de 12480 euros et une finition haut de gamme qui frise les 15 000 euros. On serait bien tenté de dire que Volkswagen tape un peu fort, mais après tout, les concurrents en font tout autant, alors pourquoi se priver ?

(par Nicolas HEIDET, extrait de la revue de l’Automobile Club : Janvier 2012 ISSN 1296-3739)

Inquiétudes à propos d’un nouveau fluide de climatisation ?

Catégories : Actualités autos diverses

20 janvier 2012 - 10:25 - Laure Kempf 1 commentaire

Le gaz frigorigène actuellement utilisé dans la climatisation de nos véhicules « R-134a » va être progressivement remplacé par le « HFO-1234yf », qui permettrait de limiter de 98% l’impact des climatisations automobiles sur l’environnement . Ce dernier a été homologué aux Etats-Unis, au Japon et en Europe, mais pourtant des voix commencent à s’élever à son encontre. En effet, des scientifiques et une association environnementale allemande indiquent que ce nouveau produit expose les automobilistes à un danger mortel en raison de sa haute inflammabilité, et de sa très forte toxicité en cas de contact avec l’eau (qui peut générer de l’acide fluorhydrique).

L’Automobile Club tient à rappeler que des matières combustibles et explosives sont présentes dans tous les véhicules modernes (comme le carburant, ou le système de propulsion des airbags) et sans risque particulier pour les passagers. Et de la même manière, le R-134 utilisé jusqu’à maintenant était lui aussi susceptible de générer de l’acide fluorhydrique en cas de surchauffe, et pourtant à ce jour aucun incident de la sorte n’a été répertorié.

Les Automobile et Touring Clubs européens considèrent que, dès lors que les pièces des composants de la climatisation ont été fabriquées selon les normes en vigueur, l’utilisation de ce nouveau gaz R-1234yf ne pose aucun nouveau sur-risque supplémentaire par rapport au fluide antérieur . Les Automobile et Touring Clubs européens effectueront des tests plus approfondis dès que possible sur les véhicules équipés de ce nouveau gaz frigorigène.

Peugeot 208 : réinvention

Catégories : Essais / Nouveautés automobiles

19 janvier 2012 - 12:01 - Laure Kempf Aucun commentaire

C’est indéniable, la nouvelle citadine polyvalente de Peugeot a du charme. Et de toute évidence, la remplaçante de la 207 devrait faire un carton. Premières infos.

Si en 1998, la Peugeot 206 avait révolutionné son monde par un style assez novateur, la 207 s’inscrivait dans la continuité. Pire, il s’agissait en quelque sorte d’une 206 un brin boursoufflée. Rien de bien novateur en terme de design, si bien qu’entre la 207 et la 308, le sochalien avait presque pris du retard face à ses concurrents. Mais les temps changent. Il y a un peu plus de deux ans, Jean-Pierre Ploué, alors récemment nommé à la tête du design de PSA Peugeot-Citroën, nous avouait : “Vous allez voir, Peugeot va vous étonner dans les années qui viennent”. S’en suivaient le RCZ, puis la berline et le break 508. Bref, avec la levée de voile sur la 208, Peugeot confirme cette volonté de changer radicalement de style. L’idée clairement avouée du constructeur est de faire revivre le mythe 205. Le principe n’est pas nouveau puisque ça fait deux générations de Golf GTi que Volkswagen nous explique faire un retour sur l’esprit de la toute première du genre. Toujours est-il que l’idée est bonne, surtout quand son résultat donne cette 208. Une ligne dynamique, toute en finesse que l’on soit en 3 ou en 5 portes. Pour l’habitacle, c’est également la surprise puisqu’il ne ressemble en rien à ce qui se fait d’autre chez le constructeur. L’instrumentation de la planche bord est placée en hauteur à la manière d’un monospace alors que la console centrale, les buses d’aération et l’écran d’info-divertissement sont placés très en avant par rapport aux occupants. Côté volume, c’est un peu le paradoxe.

De l’extérieur, la Peugeot 208 mesure 7 cm de moins que la 207 soit 3,98 mètres de longueur. Pourtant, le constructeur affirme avoir gagné 5 cm d’espace aux jambes à l’arrière alors que le volume du coffre gagne, lui, 15 litres, soit un total de 285 litres, donc très proche de sa concurrente Clio III de chez Renault. Côté motorisations, il est question de quelques nouveautés en essence. Sans dévoiler leur puissance pour le mo – ment, Peugeot avance des blocs 3 cylindres 1,0 l et 1,2 l. La version la plus sobre est annoncée à 4,3 l de moyenne pour 99 g/km de CO2. Bien entendu, le constructeur parle également des versions 1,6 l atmosphérique et turbo que l’on connaît déjà dans l’actuelle. Il est d’ailleurs question d’une future version GTi qui devrait tourner autour des 200 ch (comme le RCZ). Pour les moteurs diesel, il y aura 5 possibilités. Bonne nouvelle puisque 4 d’entre elles embarqueront un système Stop&Start semble-t-il équivalent à celui qui équipe les récentes 308 e-HDi. La version la plus écologique devrait tourner autour des 3,4 litres de gasoil en moyenne pour des émissions en CO2 de 87 g/km.

Toujours est-il que lors de son lancement au printemps prochain, aucun moteur diesel ne devrait dépasser 99 g/km ce qui là encore représente une petite révolution pour un constructeur français. Pas d’information particulière sur le châssis de la belle mais quand on sait qu’elle perd 110 kg sur la balance par rapport à sa devancière, tout devrait se passer pour le mieux. Rendez-vous donc d’ici quelques mois pour un essai détaillé. D’ici là, il se raconte que Renault aurait “sauté” une génération de Clio afin de présenter au Mondial de Paris une Clio 4 (en fait 5) qui puisse concurrencer dignement cette 208. Enfin, alors que PSA annonçait il y a quelques semaines une vague de licenciements en Europe, les bruits de couloir de cette grande maison indiquent clairement que la 208 sera produite sur les mêmes sites que la 207…

(par Nicolas HEIDET, extrait de la revue de l’Automobile Club : Décembre 2011 ISSN 1296-3739)

Hausse des prix des carburants

Catégories : Actualités autos diverses, Actualités de L'Automobile Club

17 janvier 2012 - 09:03 - Laure Kempf 1 commentaire

90 % des Français et des Françaises utilisent la voiture tous les jours ou presque. Elle reste l’outil de mobilité essentiel, voire vital, à l’activité économique et sociale de notre pays.

L’augmentation du coût des carburants représente une charge très lourde pour les 36 millions d’automobilistes. Cette évolution du coût des carburants frappe dramatiquement et en priorité les habitants des banlieues, des campagnes et des petites villes, et plus généralement les plus modestes d’entre nous, qui n’ont pas la chance de pouvoir habiter dans les quartiers centraux des grandes villes.

Dans le même temps, l’Etat accroit ses recettes car la TVA est proportionnelle au prix du carburant !
L’Automobile Club Association rappelle que le carburant est taxé en moyenne à hauteur de 100 %, ce qui revient à dire que dans le prix d’un litre de carburant, plus de la moitié provient des taxes.
C’est pourquoi L’Automobile Club Association demande la remise en place immédiate d’un dispositif de stabilisation des prix à la pompe en cas d’augmentation du pétrole brut (TIPP « flottante »).

Didier BOLLECKER, Président de L’Automobile Club Association, a indiqué que « la remise en place d’un dispositif de stabilisation des prix est simple à mettre en œuvre et constituerait une mesure à la fois intelligente, populaire et sociale ».

L’Automobile Club Association demande à tous les automobilistes de soutenir son action et de signer la pétition disponible sur : www.automobile-club.org/petition

Retrouvez tous les prix des carburants : http://www.automobile-club.org/se-deplacer-mobilite/prix-des-carburants.html

90e Salon de l’automobile de Bruxelles

Catégories : Manifestations / Evènements autos

12 janvier 2012 - 15:15 - Laure Kempf Aucun commentaire

12-22 janvier 2012, Brussels Expo

Le 90e Salon de l’Auto de Bruxelles ouvre ses portes aujourd’hui et présente de nombreuses nouveautés: Peugeot 208, Renault Sénic III restylé, Mini Roadster, BMW Série 3…

Horaires et tarifs:

-du jeudi 12 au dimanche 22 janvier : 10h-19h

-les nocturnes (fermeture à 22h):

  • vendredi 13 janvier
  • lundi 16 janvier
  • vendredi 20 janvier

- Nuit de la Moto (de 20h à 22h):

  • samedi 14 janvier

-Adultes: 12,50€

-Enfants 6-12 ans: 6,50€

http://autosalon.be/fr/salon/visiteur/

 

Autriche: les voies de secours obligatoires à partir du 1er janvier 2012

Catégories : Infos Sécurité Routière, News étranger

12 janvier 2012 - 14:40 - Laure Kempf Aucun commentaire

L’Automobile Club Association avertit d’une nouvelle règlementation applicable sur le territoire autrichien à partir du 1er janvier 2012.
Tous les conducteurs de véhicules légers, poids lourds, motocyclettes ou bus, empruntant autoroutes et voies rapides, devront en cas d’embouteillages annoncés ou en cours de formation, se positionner de manière à laisser une voie de secours, délimitée par marquage au sol et libre de tout véhicule, pour faciliter le passage des forces de l’ordre, des pompiers, des services de secours, et des dépanneurs.

Ces véhicules pourront ainsi intervenir jusqu’à 4 minutes plus vite et de manière plus sûre sur les lieux d’un accident, qu’en empruntant les bandes d’arrêt d’urgence.
Les chances de survie des victimes peuvent ainsi être augmentées jusqu’à 40%.

Concrètement, tous les usagers de la route circulant sur la voie de gauche devront aussi rapidement que possible se placer sur la voie la plus à gauche. Les usagers de la route empruntant la voie de droite devront serrer au maximum leur droite. Les bandes d’arrêt d’urgence pourront si besoin être neutralisées et empruntées par les usagers de la route.

Dans les situations de chaussées multiples, les véhicules sur la voie de  gauche devront serrer leur gauche, tous les autres devant se rabattre à droite.

Chaussée à 2 voies

Chaussée à plus de 2 voies

Attention : L’Automobile Club Association souligne que la gêne des véhicules prioritaires ainsi que le refus d’intégrer la voie de secours sont sévèrement réprimés, la peine d’amende encourue pouvant aller jusqu’à 2180 euros !

Renault 4, 50 ans déjà !

Catégories : Manifestations / Evènements autos

11 janvier 2012 - 14:33 - Laure Kempf Aucun commentaire

Jusqu’au 16 janvier 2012, Cité de l’Automobile – Mulhouse (68)

Après toute une année de célébration des 50 bougies de la R4, une dernière étape vous est proposée à la Cité de l’Automobile avec une exposition au coeur de la collection Schlumpf. Quinze véhicules, dont les Renault 4 “Parisienne”, “Bye-bye”, “Gendarmerie” ou encore “Cross”, retrace l’histoire de la célèbre voiture autour de six grands thèmes : les évolutions du modèle, les séries spéciales, la vocation utilitaire, la compétition, la découverte du monde et enfin la vocation administration. Deux modèles  exceptionnels sont également présentés : l’unique Renault Bertin, version raccourcie à 3 portes de la Renault 4, ainsi que la “Saline4Fun”, la Renault 4 la plus rapide du monde qui développe désormais 280 CV.

photo: ©Culturespaces